Dossiers à l’enquête

Enquêtes  jusqu’au 21 décembre 2017

  • Ch. du Bochet 20(Prop: Fondation du refuge de l’Asse, arch: Couvreux, de Deckersberg), à l’enquête jusqu’au 17.12.

Extension des locaux existants par un bâtiment contigu de 11,00 x 15,00 /6,00 m de 1 étage avec toit plat, contenant une salle de réunion et plusieurs “chatteries”. Transformations intérieures du bâtiment existant.

  • Complexe scolaire ch. du Couchant 1(Prop: Ville de Nyon, arch: Aeby Perneger & associés), à l’enquête jusqu’au 17.12.

Création d’un couvert à vélos le long de la rue du Couchant, de 17,85 x 2,80 / 2,50 m pour environ 35 places.

  • Rte de St-Cergue 85(Prop: Foncimo Jura SA, arch: Glatz et Nassisi), à l’enquête jusqu’au 17.12.

Démolition et reconstruction de 4 garages contigus de 12,40 x 6,30 /env 2,40 m.

  • Ch des Foulis 12(Prop Mme Vuffray, arch: M Vuffray), à l’enquête jusqu’au 17.12.

Création d’une véranda non chauffée de 6,00 x 3,00 / 2,5 m sur une terrasse et sous un avant-toit existants.

  • Rte de Signy 11(Prop:Bedjeti Shehi, Fadile et Shefki, arch: Wettstein), à l’enquête jusqu’au 17.12

Démolition des constructions existantes pour reconstruire 2 villas contiguës, mesurant au total 20,00 x 11,50 / 8,00 m, chacune ayant son toit à deux pans, et un garage à l’angle Nord de la parcelle mesurant 6,40 x 6,60 m . Chaque villa comprendra un sous-sol, un rez avec 1 séjour, une cuisine, 1 sanitaire, et 1 bureau ou une chambre, et un étage avec 3 chambres, un dressing et une salle de bains.

  • Rte de Genève 36(face à l’av de Bois-Bougy) (Prop: Shenouda Magio, arch: Artesa SA), à l’enquête jusqu’au 21.12.

Le projet comprend la rénovation complète de la villa existante, avec transformations intérieures pour équiper les 4 chambres des ailes Sud et Nord au 1er et au 2e étage d’une salle de bains et d’un dressing, pour créer dans la partie centrale côté Jura du 2e étage une buanderie et un nouvel escalier permettant d’accéder aux combles, et pour créer une chambre et un dressing dans l’aile Sud des combles, ainsi qu’une salle de bains dans la partie centrale côté Jura. Ces transformations n’impliquent pas de modifications extérieures.

Ce projet prévoit aussi une extension du bâtiment existant contiguë au rez côté Sud, de 19,00 x 13,00 / 4,00 m, soit de 174 m2, comprenant une cuisine de 37,00 m2, une salle-à-manger-salon de 100 m2, un réduit de 9,00 m2 et une entrée de 15,00 m2, et en toiture une terrasse au niveau du 1er étage de 174 m2. 

Enfin, une “poolhouse” de 30,00 x 7,00 / 4,00 m est également prévue à 16,00 m du bâtiment existant côté lac, et à 4,00 m au-dessous du niveau du rez de la villa. Cette “poolhouse” représente 200 m2, dont la moitié pour 1 fitness et 1 zone cuisine-repas,  et le solde pour des vestiaires, saunas, et locaux techniques. Devant cette “poolhouse”: 1 piscine extérieure de 16,00 x 5,00 m, au même niveau que la “poolhouse”…

En résumé, si la “poolhouse” et la piscine sont bien intégrées au terrain et dans l’axe de la villa, l’extension du rez de cette dernière n’est pas très heureuse et détruit indiscutablement l’aspect de ce bâtiment depuis le lac. Cela restera toutefois pratiquement invisible depuis la route de Genève – et nous ne sommes pas dans le Centre-ville… Il faut aussi savoir que selon M. Arn, ce dossier a été retenu, puis accepté par la Commission d’urbanisme du canton…A vous de juger si vous estimez que nous devons nous opposer à ce projet.

Enquêtes jusqu’au 10 décembre

Voici quatre nouvelles mises à l’enquête, dont 2 concernent le centre-ville.

  • Grand’rue 4 (Prop:  G. et F. Bove, arch: Wettstein arch.SA), à l’enquête jusqu’au 3 décembre

Le bâtiment actuel comprend 3 étages sur rez, et une toiture à deux pans (peu visible depuis la rue). Le projet prévoit de surélever cette toiture et d’y aménager un appartement de 3 pièces au 4e étage, et un 2 pièces dans les “sur-combles”. Le pan de toiture côté rue comprendra une nouvelle fenêtre et une lucarne pour le 4e étage, et deux lucarnes pour les “sur-combles”. Ce pan de toiture restera peu visible depuis la rue, mais le nouveau faîte dépassera de 3,5 m ceux des deux immeubles adjacents des n° 2 et 6. Cette nouvelle volumétrie ne sera pas dérangeante par rapport à celles des immeubles des n° 8 et suivants, mais elle tranchera sensiblement avec celle de ses deux voisins immédiats .. Je recommande à ceux que cela pourrait déranger d’aller consulter ce dossier, et cas échéant de communiquer leurs réserves d’ici au 27 nov (je serai personnellement absent du 20 au 27).

  • Ruelle des Moulins 15 (Prop: P. et D. Naef, arch: de Giovanni SA)

Création d’une cave sous l’aggrandissement de la terrasse qui avait fait l’objet d’une mise à l’enquête en 2016. Cette cave sera invisible de l’extérieure. Création de deux nouvelles fenêtres de 70 x 140 cm au rez inférieur côté Jura et d’une porte sur le passage public de 3,00 m de largeur. Autres aménagements intérieurs au rez inférieur, invisibles de l’extérieur.

  • Ch du Canal 8: (Prop: R.Meyer, arch:Glatz et Nassisi arch SARL)

Démolition des garages existants et d’un immeuble industriel côté rue, et construction d’un bâtiment de 3 étages sur rez de 12-15m x 19m /10m jouxtant l’immeuble existant côté Jura, avec balcons continus de 2m de profondeur sur les façades NE et SE. Cet immeuble contiendra 1 logement de 4 pièces, 5 de 3 pièces et 3 de 2 pièces. Redistribution des parkings extérieurs, avec aménagement d’une place de jeux au centre de la parcelle.

  • Ch de la Fontaine 10 a+b: (Prop: Mac Donald, arch: Boscardin)

Un changement de licence nécessitait une demande de changement d’affectation de ce tea-room en café-restaurant, mais sans transformation du bâtiment.

 

Enquêtes au 23 novembre 17

  • Petite Prairie ( arch: Schenk SA) à l’enquête jusqu’au 23.11.

Création d’un chemin pour piétons et vélos, avec servitude en faveur de la Commune pour “passage public à pied et à vélo, canalisations et éclairage public.

  • Morâche 8-12 (Prop: Malley-Provence SA, arch: P.Wahlen), à l’enquête jusqu’au 26.11.

Aménagement de la surface longitudinale entre la rue et le bâtiment, avec (depuis la rue) 7 places de stationnement, une  étroite bande engazonnée et 4 arbres, un passage piétons d’au moins 3,5 m de large, et de 1 à 6 marches entre ce trottoir et l’esplanade d’entrée du bâtiment.

Voir aussi La Côte du 31.10.

  • Morâche 1 (angle rue de la Gare) (Prop: Helvetia Assur. SA, arch: Tedros Y. Studioplus), à l’enquête jusqu’au 30.11.

Remplacement de la boutique PARANO par un SUSHI SHOP. Aménagement de dépôts, chambres froides et vestiaires du personnel en sous-sol, d’une salle avec 12 places au rez côté fenêtres, et de locaux de service, de stockage, et de distribution côté intérieur. Pas de modification extérieure.

Voir aussi La Côte du 01.11.

Merci à Dominique Blanchard de nous dire s’il supporte la cuisine et les odeurs SUSHI SHOP, ou si PRO NOVIODUNO a les moyens de financer une campagne contre ce projet (?!?…)

Enquêtes jusqu’au 16 novembre

Les 2 projets à l’enquête jusqu’au 16.11 sont importants en volume, mais ils sont localisés à l’extérieur du centre-ville.

  • Chemin du Canal 5 (prop: Ponzi Tullio, arch:Boukhari-Zimmermann)

Construction d’un immeuble d’env 40,00 x 12,00 /20,00 m (5 étages sur rez plus attique), dans le prolongement du bâtiment existant à l’angle de la rte de St-Cergue et le ch du Canal, derrière le parking public du Martinet, en conservant les bureaux existants déjà à cette adresse (!). Création de 25 logements, avec 56 places de parking en sous-sol sur 2 niveaux  accessibles depuis le parking du Martinet.

  • Ch. des Tines (ancien stand) (prop. Commune de Nyon, arch: Farra Zoumboulakis et associés).

“Projet CODHA” (Coopérative de l’habitat associatif).

Construction de trois immeubles parallèles dans le haut du terrain entre le vieux stand et le ch des Tines, en laissant libre la moitié inférieure de ce terrain le long du Boiron. L’ensemble sera réparti sur 10 niveaux différents depuis le bas (de 2 à 4 niveaux depuis le ch. des Tines), et  regroupera 127 logements, quelques locaux collectifs dont une crèche, 1 parking en sous-sol de 135 places, et des jardins familiaux. La Commune doit encore voter début novembre un crédit d’env. 1 Mi pour l’assainissement du terrain existant (présence possible de produits toxiques en sous-sol).

Enquêtes jusqu’au 22 octobre

Les 5 mises à l’enquête ci-dessous n’appellent pas de réactions de notre part (à mon avis).

  • Place du Marché 4 (Prop: Greenbix, arch: Glatz et Delachaux SA), à l’enquête jusqu’au 22.10.

Aménagement intérieur du rez pour une cafeteria de 12-16 places et 1 WC, sans modification extérieure. 

  • Rte de St-Cergue, place de la gare côté Jura ( Prop:commune, arch: D. Prudente), à l’enquête jusqu’au 22.10.

Pour que la buvette puisse être exploitée à l’année, installation d’une yourte chauffée de 6,00m de diamètre en lieu et place d’une partie des tables extérieures actuelles, et création de WC de 3,00 x 2,00 m  dans le prolongement de la roulotte côté CFF. Original !

  • Ch. de Martavaux 16 (Prop: Binggeli, arch: Couvreu de Deckersberg), à l’enquête jusqu’au 22.10.

Démolition d’une villa et d’un petit bâtiment annexe et construction de 2 bâtiments de 3 logements chacun. 

Les 2 nouveaux bâtiments auront chacun 1 sous-sol, 1 logement au rez et 2 logements à l’ étage. Chaque bâtiment mesurera env 24.00 x 6,30 m côté rue et 9,80 m côté intérieur, avec une hauteur de 4,00 m à l’arrière et 5,50 m à l’avant. Toitures plates végétalisées. Chaque bâtiment disposera de 5 places de parking extérieures. Projets peu esthétiques, mais hors du périmètre du centre-ville.

  • Ch. du Vallon 26 (Prop: D.Menoud, arch: Glatz et Nassisi), à l’enquête jusqu’au 26.10

Démolition de la villa existante, et construction d’un gros “chalet” avec toit à deux pans, contenant 3 logements répartis entre un rez inférieur, un rez supérieur et un 1étage sous combles. Dimensions env. 18,00 x 12,00 m, hauteur arrière 6,50 m, hauteur avant 12,00 m. Demande de dérogation demandée pour un couvert à vélos démontable.

  • Petite Prairie 12 (Prop: Nurestra SA, arch: A.Cavin), à l’enquête jusqu’au 02.11

Aménagement intérieur d’une surface existante au rez supérieur de 25,00 x 8,00 m pour une école privée de 35 élèves de 3 à 6 ans. Sans modification extérieure.

Enquêtes jusqu’au 8 octobre

Les quatre dernières mises à l’enquête ci-dessous sont situées hors du périmètre du Centre-ville et n’appellent donc pas de réaction de la part de PRO NOVIODUNO.

  • Ch. du Couchant (Prop Commune de Nyon), à l’enquête jusqu’au 8.10.17

Installation d’une borne rétractable à l’extrêmité du chemin côté av A-Cortot.

  • Ch. du Couchant 12 (Prop Soc. coop. Le Chêne, arch. Moreillon), à l’enquête jusqu’au 12.10.17

Pose d’une isolation thermique de 20 cm d’épaisseur sur l’extérieur de la totalité de l’enveloppe de l’immeuble existant de 3 étages sur rez et mesurant 20,00 x 8,40 m.

  • Ch. du Rayon de Soleil 15 (Prop. R. et K. Steiner, arch. Boscardin), à l’enquête jusqu’au 12.10.17

Construction d’un couvert à voiture de 5,50 x 7,00 / 2,50 m, à 3,00 m des limites de propriété et à 7,00 m de la villa existante.

  • Ch. des Plantat 33 + 35 (Prop. Gentet + Meylan + Kelley, arch. Brodard), à l’enquête jusqu’au 12.10.17

Démolition de la villa existante et construction d’un immeuble de 14 appartements de 1 étage plus combles sur rez, dimensions 35,00 x 8,90 / 10,00 m, avec balcons au 1er et au niveau des combles, de 2,00 m  de profondeur sur toute la largeur de la façade Sud et de 31,60 m sur la façade Est. Création de 13 places de stationnement au pied de l’immeuble et d’un couvert à vélos. Ce projet contribue à remplacer la zone villa existante par un quartier de petits immeubles.

Enquêtes jusqu’au 1er octobre

Les trois dernières mises à l’enquête sont situées à l’extérieur du périmètre du centre-ville, et ne nécessitent pas de prise de position de la part de PRO NOVIODUNO. Il s’agit de:

  • Rue du Stand 45, à l’enquête jusqu’au 24.09. Architecte Th.Moreillon

Agrandissement du bâtiment NEZIRI côté Est, pour un garage de 50 m2 et 1 bureau de 16 m2 en rez de chaussée, et une terrasse sur la toiture de cette extension (au 1er du bâtiment existant), en respectant un alignement défini en 1976.

  • Ch de la Banderolle 4, à l’enquête jusqu’au 1.10. Architecte Desjardins CARL.

Complément à la mise à l’enquête de janvier 2017, pour un escalier extérieur hélicoïdal reliant le rez à la terrasse située au 1er étage, contre la façade Sud.

  • Ch de Précossy,école du Reposoir,  à l’enquête jusqu’au 1.10. Architectes Bonani Tristan Husler SARL

Aménagement d’une rue à double sens mais sans issue (avec rond-point à son extrêmité) sur le terrain du complexe scolaire, perpendiculaire à la rte de Signy.

Enquêtes jusqu’au 29 septembre

Les trois dernières mises à l’enquête sont situées à l’extérieur du périmètre du centre-ville, et ne nécessitent pas de prise de position de la part de PRO NOVIODUNO. Il s’agit de:

  • Rue du Stand 45, à l’enquête jusqu’au 24.09. Architecte Th.Moreillon

Agrandissement du bâtiment NEZIRI côté Est, pour un garage de 50 m2 et 1 bureau de 16 m2 en rez de chaussée, et une terrasse sur la toiture de cette extension (au 1er du bâtiment existant), en respectant un alignement défini en 1976.

  • Ch de la Banderolle 4, à l’enquête jusqu’au 1.10. Architecte Desjardins CARL.

Complément à la mise à l’enquête de janvier 2017, pour un escalier extérieur hélicoïdal reliant le rez à la terrasse située au 1er étage, contre la façade Sud.

  • Ch de Précossy,école du Reposoir,  à l’enquête jusqu’au 1.10. Architectes Bonani Tristan Husler SARL

Aménagement d’une rue à double sens mais sans issue (avec rond-point à son extrêmité) sur le terrain du complexe scolaire, perpendiculaire à la rte de Signy.

Enquêtes jusqu’au 3 juillet

Depuis ma note du 16 crt., 4 nouvelles mises à l’enquête ont été déposées. J’attire votre attention sur celle de la ruelle de la Muraz 14 bis, dont le traitement architectural est à mon sens catastrophique! Les 3 autres sont situées en dehors du centre et ne posent aucun problème.

  • Ruelle de la Muraz 14 B, construction de 3 villas contiguës avec 4 places de parking extérieures, à l’enquête jusqu’au 23 juillet.

Cette parcelle est actuellement vierge et accessible que par un étroit chemin piéton. Elle surplombe les immeubles de la rue du Midi. Le projet prévoit un accès voiture à travers la parcelle adjacente  située au Nord-Est. Il s’agit d’un petit immeuble divisé en trois logements orientés Nord Est – Sud Ouest, répartis chacun sur trois niveaux (rez + étage + combles), avec un sous-sol. La hauteur des façades atteindra 6 mètres, avec 3 mètres supplémentaires pour la toiture à deux pans. Ce qui pose problème, ce sont les façades, les ouvertures et la toiture traitées de manière parfaitement lisses, sans corniche, ni volets, ni décalage des ouvertures en profondeur, donnant à l’ensemble une apparence “lunaire” contrastant brutalement avec ce quartier sans grande valeur architecturale, mais ayant un indéniable charme et des caractéristiques à valoriser plutôt qu’à détruire.(Architecte: Fr-J. Z’Graggen). 

  • Route de St-Cergue 26 a, construction d’une pergola sur la terrasse de toiture, à l’enquête jusqu’au 23 juillet.

Cette pergola sera située à 2,30m au-dessus du sol de la terrasse de cet immeuble, côté route de St-Cergue. Elle aura la largeur de l’immeuble (24 m), et se prolongera sur les deux côtés sur une longueur identique (24 m). Elle est prévue en bois, avec fixations métalliques. Le tout sera peu visible de la route et de l’immeuble situé de l’autre côté de celle-ci, en raison de la végétation existante.

  • Rue de la Morache 8, modification de l’escalier extérieur et de l’antenne prévues, à l’enquête jusqu’au 23 juillet.

Il s’agit de l’immeuble en transformation juste derrière les voies CFF. La mise à l’enquête concerne la prolongation d’un niveau de l’escalier extérieur prévu à l’angle de la Morache et du chemin des Ruettes, et de l’antenne qui surmontera cet escalier. Le sommet de celle-ci se trouvera à 33 m au-dessus du rez.

  • Tattes d’Oie 20, modifications intérieures et en façades, et adaptations des aménagements extérieurs, à l’enquête jusqu’au 16 juillet.

Cet immeuble est actuellement en construction. L’ensemble des modifications mises à l’enquête résultent apparemment d’exigence du service du feu.

En me réjouissant que le projet de la Muraz ait été mis à l’enquête avant notre prochaine rencontre de demain, et en me réjouissant de vous revoir à cette occasion, je vous adresse mes meilleures salutations.

Enquêtes jusqu’au 9 juillet

Pour information, 4 mises à l’enquête sont en cours, mais aucune ne pose problème pour PRO NOVIODUNO (à mon avis).

  • Ch. de Terre-Bonne 6, démolition-reconstruction d’un bâtiment artisanal , à l’enquête jusqu’au 2 juillet.

Remplacement du bâtiment existant à côté du garage Opel par un nouveau bâtiment de 2 étages sur rez, avec parking de 130 places sur 2 niveaux en sous-sol, 6 locaux artisanaux entre 110 et 310 m2 chacun et un “crématoire animalier”(local de 90 m2 équipé de deux chaudières à gaz) au rez, et 16 autres locaux indépendants entre 70 et 140 m2 chacun aux 1er et 2e étage, avec une cour intérieure. Le nouveau bâtiment jouxtera la limite de la zone de verdure côté Jura. La démolition du bâtiment actuel impliquera des précautions particulières à cause de plusieurs parois existantes en amiante.

  • Ch. de la Biolatte 2 (côté Jura de la rte de la Gravette), aménagements extérieurs, à l’enquête jusqu’au 9 juillet.

Abattage de 5 arbres côté Est. Création de murets bas en limite de la surface dallée existante, avec légère augmentation (env 10 %) de la surface de cette dernière. Aucune modification du bâtiment, à part une pergola côté Nord.

  • Rue de la Morâche 17, création d’une entrée au niveau du trottoir, à l’enquête jusqu’au 9 juillet.

Création d’un escalier intérieur avec accès extérieur au niveau du trottoir et création d’une porte en façade, à 2-3m côté Jura de la rampe d’accès au parking souterrain.

  • Rue Juste-Olivier 1, remplacement du “take away” actuel par un petit restaurant, à l’enquête jusqu’au 13 juillet.

Pas de modification extérieure (espérons la disparition de l’enseigne actuelle !), à part la suppression de 2 places de stationnement sur la rue pour l’aménagement d’une terrasse de 16 places.

Au cas où vous souhaiteriez une prise de position de PRO NOVIODUNO sur l’un ou l’autre de ces projets, merci  d’en informer Georges Darrer ou moi-même dès que possible, le service de l’urbanisme nous ayant fait savoir qu’il souhaitait nous rencontrer, le cas échéant, avant que nous formulions une opposition formelle.

Enquêtes juin

  • Promenade du Jura 3, modification des combles et surélévation de la toiture.

Ce projet rehausse de 1,10 m le fait de la toiture actuelle (qui passera de 14,50 m à 15,60 m depuis le terrain naturel), et transforme ce toit à deux pans traditionnels en une toiture à deux pans plus raides et une partie centrale plate. La partie plate centrale sera aussi plus haute que les faîtes des deux bâtiments contigus. 4 nouvelles lucarnes sur deux niveaux et 10 m2 de panneaux solaires sont prévus sur chacun des deux pans obliques, côté Promenade du Jura et côté rue du Collège. Ceci permet de créer à la place des anciennes combles 1 duplex de 3-4 pièces et 2 duplex de 2 pièces. Les autres niveaux et les façades existantes ne sont pas modifiées.

  • Rue de la Combe 11, transformation de bureaux en logements, sans aucune modification extérieure.

Ce projet prévoit d’aménager aux 3e et 4e étages 2 appartements de 3 pièces et 1 de 2 pièces, apparemment en lieu et place des bureaux de la régie “La Côte”.

  • Ch Monastier 10, aggrandissement d’une cabine MTBT.

La cabine existante d’env. 8,00 m x 6,00 m et d’env 3,00m de haut sera remplacée par un nouveau bâtiment de même hauteur mais de 8,00 m x 11,00 m, avec deux réservoirs internes dans une autre cabine accolée à la première et mesurant 8,00 m x 8,00 m. Ce bâtiment technique est situé en contrebas de l’hôpital, et dissimulé par des buissons.

  • Rte de Champ-Colin 2c, marquage de places de parking supplémentaires.

Ce dossier prévoit le marquage de 9 nouvelles places autos (act. 139 places) et de 7 motos contre le bâtiment existant, places déjà utilisées pour le stationnement.

Je ne peux que vous recommander d’aller consulter vous-même la mise à l’enquête de la Promenade du Jura 3 avant notre prochaine séance du Comité de mercredi prochain 3 mai, afin que nous puissions déterminer ce jour-là la suite que nous entendons donner à ce projet. Vous conviendrez certainement que les autres dossiers n’exigent pas de réaction de PRO NOVIODUNO.

Enquêtes jusqu’au 11 mai

Deux nouveaux projets importants sont mis à l’enquête du 12 avril au 11 mai, mais ils ne concernent pas directement notre Association.

  • Agrandissement et transformation de l’hôpital GHOL, 10 ch.Monastier.

Suite à ma note du 30 mars concernant le déplacement des parkings de l’hôpital, il s’agit cette fois du projet d’extension et de transformations intérieure de cette institution.

L’extension comprend essentiellement un nouveau bâtiment collé contre l’existant côté Est, d’env 54,00 x 100,00 m avec deux cours intérieures, de 3-4 étages , et avec un héliport et des panneaux solaires en toiture.

  • Etablissement médico-social, ch des Tines

Nouveau bâtiment de 3 niveaux (hauteur env 13 m) en forme de L allongé le long du chemin des Tines, avec une terrasse côté Sud. Locaux communs au rez (salle à manger, local de gymnastique, locaux de services) et une soixantaine de chambres réparties au 1er et 2e étages. Env 13 places de stationnement en sous-sol, et 3-4 en surface.

Considérant les besoins publiques auxquels doivent répondre ces deux projets et l’environnement sans valeur de leur localisation, nous n’avons aucune raison d’intervenir dans ces deux dossiers.

Enquêtes jusqu’au 4 mai 2017

  • Rue de Rive 41, à l’enquête jusqu’au 30 avril.

Création en toiture de deux lucarnes côté rue, chacune mesurant 86 cm en largeur et 120 cm en hauteur (largeur de ce bâtiment: 570 cm). Ces lucarnes ne sont pas alignées sur les fenêtres des niveaux inférieurs, mais elles ne seront pas visibles depuis la rue. Pas de modification extérieure côté lac, malgré l’aménagement d’un WC intérieur sous la toiture.

  • Place de la Gare 9, à l’enquête jusqu’au 30 avril.

Modification des horaires (utilisation des terrasses existantes en soirée) du restaurant TB King NY SA, sans transformation du bâtiment ni des terrasses en question.

  • Av Alfred Cortot 2, à l’enquête jusqu’au 4 mai.

 Aménagement d’une surface en dur de 12 m  x 8 m, pour un terrain de foot synthétique, en lieu et place de la pelouse existante côté Ouest du bâtiment existant, et jusqu’à 1-2 m de la limite de propriété.

  • Rte du Stand 8, à l’enquête jusqu’au 4 mai.

Villas jumelles en face du collège de Marsens. Pose sur une de ces deux villas côté rue d’un conduit de fumée d’env 120 cm depuis sa sortie du toit, sans dépasser le faîte de celui-ci, à  côté d’une lucarne existante, et création de deux lucarnes côté Sud.

Enquêtes jusqu’au 6 avril 2017

  • Cette demande ne traite que d’un changement d’horaire d’exploitation, donc sans conséquence pour PRO NOVIODUNO.
  • Route de St-Cergue, roulotte utilisée comme buvette derrière la gare, à l’enquête jusqu’au 19 mars
  • Concernant l’Hotel Beau Rivage, M. Woeffray m’a confirmé qu’il y avait un changement de mandataires (architectes chargés du projet), mais lui-même n’a pas eu connaissance d’un changement de propriétaire.  Seule certitude: notre glorieuse ruine a encore un bel été devant elle…
  • Pour le cèdre et la haie du 4 route de Lausanne, M Arn vient de vivre un autre cas analogue, où selon lui le milieu naturel n’a aucune chance face au monde de l’Immobilier ! Mais ce cas n’a pas encore été traité avec le Service des Espaces verts, et il ne le sera manifestement pas ces prochains jours. Nous pourrions être invités à une séance avec les responsables des services concernés, ou recevoir un courrier nous annonçant que ceux-ci renoncent à entrer en matière…
  • Les mises à l’enquête en cours sont les suivantes, selon leurs échéances:
  • Rte des Tattes d’Oie 99,transformation d’un local commercial au rez en kiosque avec petite restauration, à l’enquête jusqu’au 19 mars

Transformations intérieures (aménagement d’un WC supplémentaire) sans conséquence pour PRO NOVIODUNO.

  • Place Perdtemps, construction d’une buvette dans un container, à l’enquête jusqu’au 19 mars

Pose d’un container métallique de 6,00 x 2,50 m / 2,50 m sur un socle dur de 4,00 x 10,00 m (au niveau du terrain naturel), dans la bande actuellement engazonnée côté lac de la place, sans toucher les platanes existants mais en remplaçant le gazon sur une surface de 100-200 m2 par un revêtement “en stabilisé” (gravier, goudron ?).

Ce container ne valorisera évidemment pas la grande terrasse que constitue la place Perdtemps actuelle, mais étant donné l’échéance de cette mise à l’enquête, je propose que nous concentrions notre éventuelle opposition avec le dossier de l’ensemble de ce projet (voir ci-dessous).

  • Rte de St-Cergue 88, à l’enquête jusqu’au 23 mars

Réglage du niveau du terrain naturel (+ 20 cm) pour adapter la hauteur de l’immeuble aux distances à respecter par rapport aux limites de propriété. Pas de modification du bâti existant, sans conséquence pour PRO NOVIODUNO

  • Place Perdtemps, aménagement d’un “espace ludique intergénérationnel”, à l’enquête jusqu’au 6 avril

Ce dossier comprend l’ensemble des aménagements prévus dans l’espace vert actuel situé le long du côté Sud-Est de la place, au-dessus du parking qui longe la rue de St-Jean. L’espace situé à l’angle des rues de St-Jean et des Marchandises restera engazonné, mais recevra des tables et des bancs, des tables de ping-pong, et quelques éléments du mobilier multi-usage en bois prévu dans l’ensemble de ce projet. La place actuelle de jeux sera réaménagée avec le même mobilier multi-usage en bois (sièges en gradins, hauteur maximale d’env 150 cm). La surface engazonné adjacente au Sud de  la place actuelle de jeux sera elle aussi réaménagée en “espace d’hospitalité” avec le même mobilier multi-usage, et avec le remplacement de la plus grande partie du gazon par un revêtement minéral. Cet “espace d’hospitalité” sera lui-même bordé sur son côté Sud par le container et son terrain minéral mentionnés ci-dessus (pt 3). Tous les platanes actuels seront conservés.

A mon avis, ce projet ne remplacera pas de manière avantageuse la surface verte existante déjà bien limitée. Mais ces aménagements ne compromettront pas non plus les caractéristiques dominantes actuelles de cette place. Le problème se pose davantage en termes politiques: cet investissement en vaut-il la peine ?  Est-il opportun d’attirer des jeunes enfants près du parking actuel ? Comment ces aménagements seront-ils utilisés en soirée et la nuit (lieux de rendez-vous) ? Etc…

  • Ch. du Bochet 10, échange du mât et d’antennes Swisscom, à l’enquête jusqu’au 9 avril

Cette localisation au-delà de l’autoroute ne concerne pas PRO NOVIODUNO

  • Ruelle du Forum 2, reconstruction du mur côté Musée romain, à l’enquête jusqu’au 13 avril

Reconstruction en pierres apparentes du mur côté Sud du futur parking  du rez (côté Maupertuis) et la terrasse recouvrant ce dernier au niveau du 1er étage du 2 ruelle du Forum, mur adjacent au passage piéton et au jardin du Musée romain. Sans conséquence pour PRO NOVIODUNO. 

  • Place Bel-Air 2, terrasse saisonnière, é l’enquête jusqu’au 13 avril

Aménagement (sans travaux) d’une terrasse le long de la façade du 2, de 3,00 x 9,00 m , pour 15 tables de 2 places. Sans conséquence pour PRO NOVIODUNO.

  • Rue Jules-Gachet 2, aménagement d’une terrasse extérieure dans les combles, à l’enquête jusqu’au 13 avril

Ouverture au Sud-Est de la toiture pour une terrasse d’environ 50 m2, invisible de la rue. Sans conséquence pour PRO NOVIODUNO.

  • Enquêtes 5.2. 17 26.2.17
  • Ch. du Couchant 12, à l’enquête jusqu’au 12 février.

Réaménagement des places de parking extérieures, sans construction, derrière l’immeuble existant sur toute la largeur de la parcelle, le long de la rue de la Dôle.

  • Ch. d’Orbemont 6, à l’enquête jusqu’au 19 février.

Démolition de la petite villa existante située en 2e position depuis le chemin du Vallon (de dimensions semblables aux autres villas environnantes du ch. d’Orbemont côté Jura), pour la remplacer par une nouvelle villa beaucoup plus volumineuse de style très “classique français”, abritant deux logements de prestige (7 chambres à coucher, grande cuisine, salons, etc…), et 4 places de parking en sous-sol, dans un volume extérieure de 16.00 X 14,30 /10,00m environ. Ce projet nécessitera l’abattage d’une haie et d’un arbre sur la propriété, mais ceux-ci n’ont rien de particulier.

  • Av. Reverdil 12-14,à l’enquête jusqu’au 26 février.

Transformations intérieures du 3e étage, sans aucune modification en façade.

  • Rte de Lausanne 4, à l’enquête jusqu’au 26 février.
  • En résumé, les projets du ch. du Couchant et de l’av. Reverdil ne soulèvent aucun problème. Celui du ch. d’Orbemont rompra l’harmonie des volumes des villas actuelles du ch. d’Orbemont, mais cela ne se verra pratiquement pas depuis la rive Sud-Ouest de L’Asse et n’est pas très significatif par rapport aux nouvelles constructions en cours le long du ch. du Vallon. Par contre pour la rte de Lausanne 4, le mur antibruit pourrait avantageusement être construit en retrait pour le dissimuler côté trottoir par une haie, et surtout le cèdre pourrait être conservé en maintenant le niveau actuel du terrain naturel autour de son pied, et en limitant le futur garage adjacent à 1 place au lieu de 2, afin d’éloigner la future construction à 4,00-5,00m de son tronc.
  • Démolition de la villa existante (sans intérêt architectural) pour la remplacer par un nouveau bâtiment comprenant 2 villas juxtaposées et 2 garages de chacun 2 places, d’une surface totale au sol de 27,00 X 13,00 m environ, et d’une hauteur par rapport au terrain naturel actuel de 10,00m environ. Chaque villa comprendra au rez 1 séjour, 1 cuisine et 1 petit bureau, et à l’étage 3 chambres à coucher avec salles de bains et dressoirs. Le niveau du terrain naturel sera surélevé d’environ 1,00m.Ce futur bâtiment sera orienté au Sud-Ouest parallèlement à L’Asse, alors que la villa actuelle l’est au Sud-Est, parallèlement à la route de Lausanne. Un mur anti-bruit de 2,5 m de hauteur fermera la parcelle le long de la route de Lausanne, avec un retour le long du ch. du Vallon de 6,00-7,00m de long. Le principal problème sera l’abattage d’un joli cèdre d’une vingtaine de mètres de haut, à cause de la surélévation du terrain naturel et de la proximité d’un des deux garages à moins de 2,00m du tronc – or l’avis d’enquête précise que cette demande nécessite une “dérogation au périmètre d’évolution des constructions pour les deux garages” !

Enquêtes 7.1.17.  5.2. 17

  • Ruelle de La Muraz 7, transformation du bâtiment existant.

Ce projet “écologique” respecte parfaitement le volume existant, et les éléments nouveaux de son enveloppe extérieure ne dénaturent pas le bâtiment existant.

Ce projet consiste à équiper la villa existante ( 2 étage sur rez)  d’une citerne à pellets (copeaux de bois pour le chauffage) en sous-sol, à doubler les façades Nord-Est et Sud-Est d’un revêtement isolant, à remplacer les vitrages existants par des fenêtres isolantes en respectant leur aspect extérieur (doubles-battants à plusieurs carreaux-sauf contre le retour au fond de la parcelle, qui sera équipé de grandes vitrages d’une pièce), et surtout de fermer la terrasse Nord-Ouest du rez et le balcon de même orientation du 1er par des vitrages à doubles-battants et à plusieurs carreaux. Enfin, le pan de toiture orienté au Sud-Ouest sera recouvert de panneaux solaires thermique et photovoltaïques épousant la pente de la toiture existante.

  • Chateau Mafroi 2, aménagement de deux appartements dans les combles.

Aucune modification des façades et de la volumétrie générale de cet immeuble de 3 étages sur rez, sauf en ce qui concerne la toiture. Celle-ci restera dans son gabarit actuel, avec quelques modifications des lucarnes et des fenêtres des combles, pour y aménager à l’intérieur deux nouveaux logements de 4 pièces.

  • Route de Divonne 8 (gymnase Mangeat), démolition du pavillon provisoire actuel, agrandissement du parking, élargissement du passage piéton.

Assainissement bienvenu de la partie de terrain du gymnase située en contrebas de l’entrée principale, côté Nord-Est.

  • Chemin du Lignolet 14 (Tignes-Est), isolation des façades.

Aucune modification de la volumétrie des deux villas identiques existantes d’un étage sur rez, situées au fond du vallon du Boiron.

  • Chemin des Plantaz 31, remplacement d’une villa existante par un immeuble de 16 logements, avec 10 places voitures en sous-sol et 8 au rez.

La villa actuelle d’env 10x10m de surface au sol sera démolie pour remplir la parcelle d’un affreux immeuble d’env 35x30x25m d’un étage sur rez avec deux autres niveaux habitables dans les combles. Volume triangulaire compliqué avec terrasses et balcons, sans aucun style et surtout très envahissant sur le terrain triangulaire disponible,  bordé d’un petit immeuble de 2 étages à l’Ouest et de 2-3 villas à l’Est. Projet regrettable, mais ce quartier concerne-t-il Pro Novioduno ?…

Enquêtes 1.12.16 – 5.1.17

  • Chemin de la Banderolle 4, transformation d’une villa.

 Légère augmentation du volume existant par la création d’une chambre en sous-sol (terrain en pente) et d’un couvert à voiture au rez, mais surtout remaniement complet des façades banales de la villa existante par un nouveau traitement très moderne des 4 faces, et réorganisation des terrasses d’entrée et côté lac, sans augmentation de la hauteur de la villa actuelle.

  • Rue Delafléchère 9,porte de garage au rez, à l’enquête jusqu’au 01.01.17 (à ne pas confondre avec le projet Delafléchère 6 à propos duquel nous avons formulé une opposition le 5.12.16) .
  • Bâtiment moderne en fin de reconstruction. La mise à l’enquête ne concerne que la porte de garage du rez, prévue sur toute la largeur côté rue. Le projet prévoit dans cet élément une porte centrale pour piétons et deux ouvrants complémentaires sur chaque coté de la porte piétons, pour le passage d’une voiture. Chacune de ces trois parties est subdivisée elle-même en trois éléments superposés dans le sens vertical, donc au total une porte de garage subdivisée en neuf éléments semblables.  A mon avis cette porte est beaucoup moins brutale que les ouvertures des étages déjà réalisées, le pire a donc déjà été commis…
  • Chemin Monastier 10 (Hôpital), place d’atterrissage pour hélicoptère, à l’enquête jusqu’au 05.01.17

Aménagement d’une nouvelle place d’atterrissage en terrasse et suppression de la place actuelle. Ne concerne pas Pro Novioduno.

  • Rue du Stand 17, places de “stockage” pour véhicules de location, à l’enquête jusqu’au 05.01.17.

Aménagement pour “stocker” 35 voitures et 11 vélos de location, au-delà du collège de Marens, juste au début de la zone industrielle. Ne concerne pas Pro Novioduno.